OverHead Wallball Support Wall : Explosivité et gainage

Publié le Mis à jour le
Difficulté élevée
Indice WES moyen

Objec­tifs du Ove­rHead Wall­ball Sup­port Wall #

Tra­vailler la sta­bi­li­té du tronc lors du mou­ve­ment de flexion et d’ex­ten­sion de hanche. Ren­for­ce­ment de la sta­bi­li­té du tronc pour la course. Tra­vail de gai­nage globale.

Pré-requis pour réus­sir un Ove­rHead Wall­ball Sup­port Wall #

Gai­nage suf­fi­sant pour tenir la posi­tion 30 secondes

Points clés #

  • Activer ses abdominaux comme si on allait recevoir un « coup de poing » ;
  • Activer son gainage avant de commencer l'exercice ;
  • Maintenez votre gainage sur la totalité des répétitions ;
  • Ne pas cambrer le dos ;
  • Stabilisez votre corps entre chaque répétition ;
  • Gardez les mains légèrement en avant de votre tête ;
  • Stabilité -> Enchainement -> Explosivité

Le Ove­rHead Wall­ball Sup­port Wall vous per­met­tra de tra­vailler la sta­bi­li­sa­tion des épaules en posi­tion Ove­rHead, votre gai­nage glo­bale, le ren­for­ce­ment de votre flexion de hanche, et de sol­li­ci­ter votre chaîne anté­rieure dans sa glo­ba­li­té. Excellent exer­cice pour les cou­reurs à pieds, sprin­teurs, ou exer­cice de contact/​poussé.

Erreurs courantes/​Solutions #

Mon dos se cambre” #

Votre gai­nage n’est pas main­te­nu. La contrac­tion de vos abdo­mi­naux fait se rap­pro­cher votre cage tho­ra­cique de votre bas­sin. Cou­plé à l’ac­ti­va­tion de vos lom­baires, cela créé une conten­tion de la colonne. Si vous vous cam­brez, cette conten­tion n’est plus active et cela peut engen­drer des dou­leurs post-exer­cice, voir une blessure. 

  1. Solu­tion 1 : Dimi­nuez le nombre de répé­ti­tions, car la fatigue peut jouer. Recher­chez la qua­li­té à la quantité. 
  2. Solu­tion 2 : Levez les sangles et tra­vaillez une flexion de hanche après l’autre, en vous concen­trant sur votre gai­nage avant tout. 

Exer­cices en lien #