Gobelet Squat : Pour un Squat parfait

Publié le Mis à jour le
Difficulté faible
Indice WES faible

Objec­tifs du Gobe­let Squat #

Ren­for­cer votre pos­ture lors du Squat, et tra­vailler votre gainage.

Pré-requis pour réus­sir un Gobe­let Squat #

Aucun.

Points clés #

  • Répartissez votre poids sur : gros orteil - 5ème orteil - talon (trépied) ;
  • Répartissez votre poids au centre du pieds tout au long du mouvement ;
  • Maintenez votre gainage sur la totalité des répétitions ;
  • Ne pas cambrer le dos ;
  • Gardez vos genoux dans l'axe des orteils ;
  • Le kettlebell est proche de votre poitrine mais ne la touche pas ;
  • Les coudes et les mains sont placés en position "prière" ;
  • Soyez actif au niveau de votre haut du dos, et cherchez à resserrer vos omoplates ;
  • Contractez vos abdominaux, surtout en bas de la position pour éviter que le bassin ne bascule ;
  • Ne vous asseyez pas sur vos mollets et restez actif dans vos jambes ;
  • Descendez et remontez en gardant vos abdominaux contractés

Le Goblet Squat vous per­met d’ef­fec­tuer le mou­ve­ment de Squat en éli­mi­nant le pro­blème de mobi­li­té d’é­paule. Il vous pla­ce­ra auto­ma­ti­que­ment dans la meilleure posi­tion pour le Squat. Le poids étant en avant, il vous obli­ge­ra à vous gai­ner et à main­te­nir vos abdo­mi­naux contrac­tés, sinon ce sera la chute en avant ! 

De plus, il per­met de ren­for­cer votre pos­ture, notam­ment au niveau du haut du dos et de votre gainage. 

Le Goblet Squat per­met de ren­for­cer vos jambes , mais éga­le­ment de déve­lop­per votre gai­nage. Cet exer­cice vous per­met­tra de vous sen­tir mieux dans la vie de tous les jours. En effet, il vous aide­ra lorsque vous vous accrou­pi­rez, sou­lè­ve­rez quelque chose du sol ou encore pour por­ter. Vous serez plus fort et vous pour­rez ain­si mieux per­for­mer dans de nom­breux autres exer­cices.
Ce mou­ve­ment est un clas­sique, et ce n’est pas pour rien !

De plus, comme il sol­li­cite qua­si­ment l’ensemble des muscles de votre corps (lorsque vous uti­li­sez un poids), il crée une sti­mu­la­tion mus­cu­laire beau­coup plus grande qu’avec des exer­cices plus simples. 

Ain­si, vous pren­drez plus faci­le­ment du muscles sur d’autres zones. Com­ment cela est-il pos­sible ? Parce que le Squat sol­li­cite vos qua­dri­ceps et vos fes­siers : les deux plus gros groupes mus­cu­laires de votre corps. En sol­li­ci­tant ces muscles, vous engen­dre­rez une réponse hor­mo­nale impor­tante (due à la des­truc­tion des fibres mus­cu­laires). Cette réponse (hor­mo­nale et autre, on va res­ter simple) va favo­ri­ser la prise de muscle au niveau des jambes, mais éga­le­ment au niveau des autres zones que vous entraî­ne­rez ! Ain­si, pour­quoi ne pas com­men­cer un entraî­ne­ment des biceps par quelques séries de Squat ?

Exer­cices en lien #